EXposition en ligne: 100 ans d’engagements catholiques féminins

MUSEA est un site édité par l’université d’Angers qui propose depuis 2004 des expositions virtuelles sur l’histoire des femmes et du genre. Pour découvrir l’exposition que j’ai réalisée avec l’aide de Fanny Bugnon en 2009 suivez le lien ci-dessous.

Musea is a website hosted by the University of Angers. It offers virtual exhibitions on Women and gender History. To discover the exhibition I conveyed with the help of Fanny Bugnon in 2009 follow the link:

http://musea.fr/exhibits/show/100-ans-d-engagements-catholiq/presentation

Remerciements : l’équipe de l’Action catholique générale féminine, devenue Action catholique des femmes a ouvert ses archives avec générosité et permis de mener à bien ce travail de recherche, qu’elle en soit chaleureusement remerciée.

“Appropriations empiriques du genre”

Introduction du numéro “(En)quêtes de genre.

Bargel Lucie, Bessière Céline, Della Sudda Magali et al., « Appropriations empiriques du genre », Sociétés & Représentations, 2007/2 (n° 24), p. 5-10.

Depuis les années Soixante-dix, nombreux sont les ouvrages en sciences sociales qui ont mis en évidence le caractère socialement construit des inégalités entre les sexes. Le genre, tant en histoire qu’en sociologie, en anthropologie et en science politique, s’est ainsi peu à peu constitué en catégorie d’analyse indépassable. Dans beaucoup de travaux, cependant, le terme « genre » reste malheureusement un simple synonyme de « sexe ». Les inégalités entre les hommes et les femmes qui concernent les pratiques observées n’y sont pas systématiquement reliées aux représentations du « masculin » et du « féminin » qui les sous-tendent. Pourtant, le concept de genre pose précisément la question de l’articulation entre les représentations et les inégalités sociales.

Ce numéro confronte les approches de doctorant(e)s et de jeunes chercheur(e)s qui se sont rencontré(e)s autour d’interrogations communes sur la place du genre dans la construction de leurs objets d’études, alors même qu’ils et elles travaillent dans des disciplines (histoire, sociologie, science politique) et selon des méthodes et des matériaux d’enquête divers (archives historiques, observations de terrain, entretiens ethnographiques).

Nous entendons ainsi par « genre », non seulement l’ensemble des discours qui produisent la différence des sexes mais, plus généralement, la construction sociale de la différence sexuelle en tant qu’elle s’inscrit dans l’économie des rapports sociaux de sexe, structurés par une domination du « masculin » sur le « féminin », et évolue dans l’histoire et dans l’espace social.

“Appropriations empiriques du genre”, Sociétés & Représentations, 2007, p.5.

https://www.cairn.info/revue-societes-et-representations-2007-2-page-5.htm

https://doi.org/10.3917/sr.024.0005

“L’associazionismo cattolico femminile in Francia ed in Italia 1902-1920”

Congresso internazionale delle storiche, Florence (Italie) 14-16 Novembre 2003   

Sezione 15. Relazioni eccellenti: uomini e donne nella religiosità novecentesca

Coordina: Emma Fattorinidiscussant: Emma Fattorini, Anna Scattigno
Roberta Fossati, Il modernismo delle donne. Stato della ricerca
Paola Gaiotti, “Il fuoco vicino alla paglia”. I rapporti tra uomini e donne nella FUCI degli anni trenta
Magali Della Sudda, L’associationisme catholique féminin en France et en Italie e la Ligue patriotique des françaises
Vanessa Roghi, Le donne di don de Luca. Angela Zucconi tra emancipazione e spiritualità
Cristina Luccioli, La Cassiera dell’Università cattolica. Armida Barelli e Agostino Gemelli. Il conflitto tra laFUCI e l’unionefemminile nell’archivio dell’Azione cattolicaore

Statuto dell’Unione fra le donne cattoliche d’Italia 1909 ff.1

Carnet de recherche

Rechercher dans OpenEdition Search

Vous allez être redirigé vers OpenEdition Search