Archives par mot-clé : Militantisme

“La politique malgré elles”

Mobilisations féminines catholiques en France et en Italie (1900-1914)

Della Sudda Magali, « La politique malgré elles. Mobilisations féminines catholiques en France et en Italie (1900-1914) », Revue française de science politique, 2010/1 (Vol. 60), p. 37-60

Femmes de France, Mères chrétiennes! Tract de la Ligue patriotique des Françaises, 1905, Archives de l’Action catholique des femmes.

Résumé: À travers l’étude comparée de deux associations catholiques, la Ligue patriotique des Françaises (LPDF) et l’Union des femmes catholiques d’Italie (Unione fra le donne cattoliche d’Italia : UDCI), cet article met au jour les effets du genre et le rôle de l’Église dans l’apprentissage du jeu démocratique. Aux côtés des hommes catholiques en politique, les ligueuses françaises mettent en place un répertoire féminin conservateur de l’action collective et investissent la compétition électorale. En revanche, le contexte politique et religieux italien ne laisse pas d’espace pour une telle intervention des catholiques italiennes aux côtés de l’Union électorale masculine. Cet article éclaire ainsi les différentes voies de la politique avant le suffrage.

Version française: https://www.cairn.info/revue-francaise-de-science-politique-2010-1-page-37.htm

Summary: Politics before suffrage : Politicization, gender and catholicism in french and italian catholic women’s movements (1900-1914). Through a comparative study of two Catholic associations, the Ligue patriotique des Françaises (French Women’s Patriotic League, LPDF) and the Unione fra le donne cattoliche d’Italia (Union of CatholicWomenof Italy, UDCI), this article sheds some light on the role of gender and the Church in the politicization process. Working alongside Roman Catholic politicians, the women in the LPDF established a conservative feminine repertoire of collective action and participated, albeit indirectly, in electoral politics. The Italian political and religious context, in contrast, did not allow any such scope for Catholic women to get involved in politics. This article aims to gain some new insight into the various ways conservative women did politics before their eventual enfranchisement.

English version : https://www.cairn-int.info/article-E_RFSP_601_0037–politics-despite-themselves.htm?DocId=41975&hits=13351+13350+13148+13147+12028+12027+11487+11486+31+30+17+16+

“Temporalités à l’épreuve de la parité”

Parité et temporalités professionnelle, familiale et politique chez les élues d’une ville moyenne (2001-2002)

Magali Della Sudda, « Temporalités à l’épreuve de la parité », Temporalités [Online], 9 | 2009, Online since 02 October 2009

DOI : 10.4000/temporalites.999

Résumé: Cet article propose de mettre en lumière l’articulation des différents temps sociaux et des régimes de temporalité qui président à l’entrée en politique des élus hommes et femmes dans une ville moyenne française en 2001. Il interroge une éventuelle spécificité de genre dans la façon de percevoir le temps et de l’organiser chez les élu-e-s selon trois régimes de temporalités. L’« entrée en politique » est présentée comme une rupture ou une continuation selon les configurations : novice plutôt que profane, les élues disposent de savoir-faire acquis hors du champ politique qui sont convertis en ressource à cette occasion. L’appréhension du temps par les élus et les élues témoigne d’un effet du genre sur l’articulation des temps sociaux : tue chez les élus, elle est perçue comme problématique chez la majorité des élues. Mais le genre n’explique par tout, la situation dans le parcours de vie au moment de l’entrée en politique influe sur la façon de ressentir l’articulation des temps sociaux. Cette réflexion permet d’isoler les effets du genre mais aussi de l’âge dans ces trajectoires militantes en confrontant les parcours et les discours des élus des deux sexes.

Summary : This paper seeks to shed some light on the harmonization between various social times and the temporality governing the entry of men and women into politics. It poses the question as to whether perceptions of time and temporality may be gender-specific. Depending on configurations, “going into politics” is presented as either change or continuity: novice rather than “profane”, on this occasion elected female candidates convert the “savoir-faire” acquired outside the political arena into a resource. Analyzing the perception of time reveals a gender effect on how social times work together: whereas elected male candidates do not even mention it, the majority of women in public office perceive it as problematic. Moreover, women’s position in the life course at the time of their election influences the way they experience the articulation of social times. Our approach will isolate the effects of gender but also of age in these militant trajectories, when confronting the experiences and discourses of elected officials of both sexes.

http://URL : http://journals.openedition.org/temporalites/999

“Le temps des élues” : Temps militant, professionnel et familial chez les élues d’un conseil municipal

Résumé : Cet article tiré d’une enquête menée à l’issue des élections municipales de 2001 interroge les effets du genre dans le militantisme municipal des nouvelles élues. Il met au jour l’importance du genre dans la façon dont les élus articulent les différentes temporalités – professionnelle, familiale, politique. Il examine ainsi l’idée selon laquelle la « disponibilité » est élément fondamental dans le cumul de ressources politiques pour les femmes qui cumulent ces différentes activités. Cependant, le genre n’est pas la seule variable qui entre en jeu pour expliquer la façon dont les élues se situent dans l’arène politique municipale : le fait d’être novice ou expérimentée joue un rôle tout aussi déterminant.

“Le temps des élues”, Temps militant, professionnel et familial chez les élues d’un conseil municipal, Sens-public, 22 mai 2009 (revue en ligne)

http://www.sens-public.org/article676.html

“Des Antichambres du Parlement”

L’Action catholique féminine et la carrière des députées italiennes (1945-1950)

Della Sudda Magali, « Des antichambres du Parlement ? L’Action catholique féminine et la carrière des députées italiennes (1945-1950) », Parlement[s], Revue d’histoire politique, 2013/1 (n° 19), p. 31-47.

Résumé: Cet article s’intéresse au rôle joué par l’Union des femmes d’Action catholique italienne dans la carrière politique des premières députées italiennes durant la période charnière des années 1945-1950. L’hypothèse est que les mouvements d’Action catholique féminine ont constitué un vivier pour la Démocratie chrétienne, légitimant de manière paradoxale la présence de ces outsiders dans le champ politique.

Riassunto: L’antecamera della Camera? L’Azione cattolica femminile nella carriera politica delle prime deputate italiane (1945-1950). Questo articolo s’interessa al ruolo delle deputate cattoliche durante la prima legislature della Repubblica italiana. L’ipotesi è che l’Azione cattolica ha avuto un effetto paradossale nella legitimazione della presenza delle donne nel campo politico.

Summary: Antechambers of the Chamber? Women’s Catholic Action activism and the political career of women MPs in Italy (1945-1950). This article focuses on the role played by the Italian Catholic Women’s organization in the political career of the first Italian MPs during the crucial period of the Constituent and the firs legislature (1945-1950’s). The assumption is that the militancy within the Women’s Catholic Action legitimized in a paradoxical way the presence of these outsiders in the political field.

Article en français: https://www.cairn.info/revue-parlements1-2013-1-page-31.htm

DOI : 10.3917/parl.019.0031